La psy guérit l’anorexie

La psy guérit l’anorexie
Partagez cet article sur la psychanalyse !

L’anorexie est une pathologie qui concerne en premier lieu les adolescentes, cependant elle peut concerner également les femmes adultes et les hommes.

L’anorexie ne se réduit pas à la problématique d’un corps squelettique, elle concerne également le problème de la mort qui rode. Comme la boulimie, l’anorexie est l’expression d’une souffrance psychologique.

Alors qu’implique l’anorexie ?

L’anorexie a toujours pour corolaire une énorme douleur de l’entourage qui subit et qui est impuissant à aider la personne concernée.

L’anorexie, c’est souvent une énorme culpabilité des parents et de la mère en particulier, qui serait à l’origine de cette maladie.

Enfin, l’anorexie est souvent associée à des hospitalisations forcées, à des caméras dans les toilettes afin de vérifier que les patientes ne se font pas vomir, à une culpabilisation énorme à travers des questions comme : « comment peux-tu faire ça à tes parents ? » et à des pesées régulières assorties de menaces en cas de perte de poids.

L’anorexie ne sera pas le sujet central du travail psychanalytique, ni le poids, ni les aliments. Je vais aller avec une infinie douceur chercher les vraies causes de cette maladie, causes qui sont propres à chaque analysante, afin qu’elle cesse définitivement.

A travers mon livre La psy qui guérit, je décris le travail psychanalytique fait avec Estelle* et Christine* ainsi que le processus qui les a amenées vers une guérison pérenne.

Il est temps de guérir de l’anorexie car oui, combinée à ma technique issue de l’EMDR, la psychanalyse guérit l’anorexie.

Aller plus loin :

* Les prénoms ont été changés.


Partagez cet article sur la psychanalyse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.